Quoi dire, quoi taire?

Si on est honnĂȘte, on dit tout

On entend souvent dire que la communication dans un couple est essentielle : c'est vrai. On entend souvent dire que d'avoir des fantasmes sexuels, c'est normal et nĂ©cessaire : c'est vrai. Donc, il est normal de dire tout le dĂ©tail de ses fantasmes sexuels Ă  son conjoint : c'est ... faux.

Un fantasme, c'est quoi

Un fantasme sexuel, c'est une pensĂ©e, une image mentale, quelque chose qui se passe "entre les deux oreilles". Ce n'est pas les choses que l'on fait, mais bien les choses auxquelles on pense. On peut tenter de rĂ©aliser un fantasme, mais le fantasme demeure du cĂŽtĂ© de l'imaginaire. Cela peut ĂȘtre aussi bref que de repenser pendant quelques secondes Ă  une personne sexy que l'on a croisĂ©e sur le trottoir, ou se rappeler une relation sexuelle du passĂ©, ou imaginer une relation sexuelle idĂ©ale (possible ou impossible) ou mĂȘme imaginer une situation trĂšs romantique sans gĂ©nitalitĂ©.

Fantasme ou perversion

Entre un fantasme et une perversion, il y a des diffĂ©rences. Une premiĂšre diffĂ©rence se retrouve dans la libertĂ© que l'on a de rĂ©aliser ou non le fantasme. Imaginer Ă  l'occasion de se faire attacher et ĂȘtre forcĂ© Ă  faire des jeux sexuels particuliers, c'est une chose, mais ĂȘtre absolument obligĂ© de le faire ou de penser Ă  un scĂ©nario unique, c'est problĂ©matique. Une deuxiĂšme diffĂ©rence se retrouve dans le consentement. Un couple peut bien dĂ©cider de vivre n'importe quel fantasme dans la mesure oĂč les deux y consentent. Le "pervers" ne se prĂ©occuppe pas du consentement de l'autre. Bien au contraire.

Doit-on en parler?

Parler Ă  l'autre de ses fantasmes peut ĂȘtre trĂšs dĂ©licat. L'autre peut ĂȘtre choquĂ© par nos rĂ©vĂ©lations, peut se sentir rejetĂ©, blessĂ© ou humiliĂ© par certains fantasmes. Non seulement le couple peut ĂȘtre Ă©branlĂ©, mais il ne faut pas oublier qu'il est rare que la rĂ©alisation du fantasme soit Ă  la hauteur de ce qu'on avait imaginĂ©. Donc dĂ©ception. Et la dĂ©ception peut faire perdre le pouvoir Ă©rogĂšne de ce fantasme. On se retrouve déçu, avec une source d'excitation en moins.


Solution possible

Un couple pourrait utiliser les lectures érotiques pour tenter de développer ensemble des scénarii sexuels.

Mais aussi et surtout notre Jeu sur les Fantasmes afin de transgresser les non dits!



Auteur : François Blanchette M.A.